Conseils pour bien choisir vos palmes de plongée

Publié le : 18 mars 20223 mins de lecture

Le symbole de la plongée sous-marine, qui apparaît dans de nombreux logos dans les clubs et les bâtiments commerciaux, est indissociable de la silhouette un peu maladroite d’un plongeur, et les palmes sont un élément essentiel de l’équipement nécessaire pour commencer à explorer l’océan.

Définir le type de palme de plongées

Cela dépendra de votre environnement de plongée habituel et aussi de la destination de plongée dans laquelle vous aimez vous immerger. Si vous souhaitez uniquement les utiliser pour la plongée sous-marine, vous n’avez pas besoin de vous positionner trop raide. Oubliez les palmes de chasse sous-marine ou d’apnée conçues pour ces activités.

En effet, ces ailerons sont généralement plus longs et donc plus rigides. Préférez des palmes plus courtes, car elles seront plus faciles à travailler. Elles vous permettront également de réduire le risque de heurter ou casser des objets sous l’eau. Du point de vue des marques de palmes de plongée, il est difficile de dire quelle marque choisir comme cela dépend de votre forme, de vos goûts et de vos habitudes. Si vous ne pouvez pas faire de choix, tout ce qui vous reste est l’apparence. Aujourd’hui, les équipementiers redoublent d’efforts pour égayer vos plongées.

Choisir la bonne pointure de palmes de plongée

En ce qui concerne la taille, on vous recommande souvent de prendre une taille au-dessus de votre taille habituelle. Il est de plus important de prendre en compte l’utilisation éventuelle de chaussures en néoprène lors de la pratique en eau froide. Afin de dimensionner l’aileron complet, vous devez pouvoir placer votre pouce derrière le talon lors du montage. Vous devez par ailleurs lever vos paumes avec vos pieds lorsque vous soulevez vos talons du sol. Si les ailerons restent au sol, c’est trop gros.

Bien choisir la voilure de la palme de plongée

Aux yeux d’un plongeur, la partie la plus importante d’une palme est la lame. C’est la voilure de la palme qui permet de confirmer son choix. La longueur et la largeur de ceux-ci varient selon le modèle. Des lames plus courtes vous permettront de développer efficacement votre système cardiovasculaire.

Cependant, la longueur de la lame n’est pas le seul critère à considérer, le type de matériau utilisé est tout aussi important que la rigidité de la lame. Le matériau à partir duquel les ailerons sont fabriqués à un effet direct sur leur rigidité. Des palmes plus fines et plus souples seront plus serrées et plus difficiles à contrôler, car elles répondront naturellement à l’axe du coup de pied.

Quel est le rôle d’un gilet stabilisateur ?
Quel matériel utiliser pour de la plongée tek ?